Les opérations sur les sites d’e-commerce nécessitent l’utilisation d’une solution de paiement. Pour faciliter les transactions financières, une solution de paiement est indispensable. Si vous ne l’avez pas, vous devez disposer d’une exemption d’agrément vous permettant de percevoir de l’argent. L’intégration d’une solution de paiement est prise en charge par un prestataire de service de paiement (PSP) dont la mission est d’assurer et de sécuriser les paiements, de faciliter l’expérience utilisateur et coordonner la gestion des transactions. Face à la diversité des prestataires de service de paiement, comment pouvez-vous choisir la meilleure solution ?

En quoi consiste la mission d’un prestataire de service de paiement ?


De façon générale, les transactions effectuées sur les marketplaces sont prises en charge par un prestataire de services de paiement. En effet, il s’agit d’une entreprise disposant d’un agrément qui lui permet d’offrir des services de paiement en ligne. Pour cela, elle accepte les cartes de crédit, les virements bancaires ou les prélèvements automatiques. Il existe plusieurs solutions de paiement en ligne, mais certaines sont conçues pour être exclusivement dédiées à des profils de plateforme tels que les marketplaces ou les sites de crowdfunding.

Principe d’encaissement des prestataires de services de paiement

Les prestataires de service de paiement ont un principe d’encaissement au profit d’un compte tiers. En d’autres termes, le prestataire de service de paiement est un intermédiaire entre la marketplace et les utilisateurs. Avec le développement des services digitaux, de nombreux prestataires de services de paiement ont vu le jour. En matière de solution de paiement en ligne, vous avez par exemple Lemonway.

Lemonway est une solution de paiement qui est élaborée pour deux grands types de clients :

  • Les marketplaces ;
  • Les plateformes de crowdfunding.

Présente partout en Europe et accessible sur le site https://www.lemonway.com/, Lemonway a obtenu une licence d’Établissement de Paiement fin 2012 auprès de l’ACPR et bénéficie du « passeport financier » dans 29 pays.

Les obligations légales pour les prestataires de services de paiement

Toutes les solutions de paiement pour les marketplaces ou les plateformes de crowdfunding sont soumises à des obligations légales. En effet, elles doivent réaliser des opérations d’encaissement pour le compte de tiers.

Depuis quelques années, il existe une nouvelle directive sur les paiements (DSP2) qui impose aux sociétés en charge d’encaisser pour compte de tiers de disposer d’un agrément délivré par l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Par ailleurs, la mise en place du processus KYC constitue une autre obligation légale.

Les critères pour choisir sa solution de paiement en ligne


Pour le choix de votre solution de paiement, vous pouvez vous baser sur trois principaux critères.

Les moyens de paiement offerts

En France, la majorité des ventes en ligne passe par une carte bancaire. Néanmoins, il existe de plus en plus de moyens de paiement. Avant de choisir votre PSP, vous devez tenir compte des différents moyens de paiement proposés.

Les tarifs appliqués

Les prestataires de service de paiement sont des entreprises régulièrement constituées qui paient elles aussi des taxes. Cependant, elles reçoivent des commissions sur toutes les transactions effectuées. Les commissions perçues sont réparties en deux volets : un montant fixe et un pourcentage selon le montant de la transaction réalisée.

Les services connexes

Outre le service initial de paiement sécurisé proposé par les prestataires de services de paiement, il existe d’autres offres optionnelles auxquelles vous pouvez souscrire. Il peut s’agir de la sécurisation ou de l’amélioration de l’expérience utilisateur.